PAUL POGBA EST SEXY PARCE QUE…

Transfert le plus cher de l’histoire du foot, le milieu de terrain français fait des malheurs sur le terrain et dans nos caleçons. Explications.

Avec 80kg de muscles tout en longueur et des cuisses interminables, Pogba a la souplesse et la force d'un félin. La peau glabre d'un chocolat profond, il est un peu la version masculine de Grace Jones période Jean-Paul Goude : sculptural!

Il est imposant, mais pas trop. Du haut de ses 1m88, il est assez tanké pour qu'on se sente une petite chose à ses côtés, sans pour autant avoir les pieds qui dépassent du lit...

Paul Pogba reste très attaché à sa maman, Yeo Moriba, qui l'a élevé humblement dans une cité de Roissy-en-Brie. Aujourd'hui, il l'amène partout et la traite comme une reine. Un bon fiston!

Heureux de vivre, pétillant et sans complexe, il a toujours la pêche et porte le drapeau tricolore avec fierté. Pogba, l'anti-Anelka?

Il a une propension à se mettre torse-nu à la moindre occasion, et ça lui va bien. Un simple bermuda reposant sur son boule élastique suffit à sublimer son corps de guerrier mandingue.

Avec ses potes, il adore faire des chorégraphies, qu'il poste régulièrement sur Instagram. Torse-nu et en chaussons, il assure des mouvements de bassin toniques mais décontractés : t'as le swag, Paulo!

Comme tous les athlètes blindés, Pogba collectionne les grosses cylindrées, parfois surprenantes. Cet été, il n'a pas hésité à faire le tour des States en rolls royce rose, avec sa copine du moment, Dencia, une clone de Nicky Minaj. On valide.

Il dépense une fortune chez le coiffeur, change de coupe chaque semaine, et n'a pas peur des expérimentations capillaires les plus folles. Comme nous quand on était jeune, quoi!

Technicien hors pair, tacticien visionnaire, et tout ce que vous voudrez, Pogboom se distingue surtout par ses galipettes et acrobaties qui laissent ses adversaires sur le cul. Un héritier du jogo bonito, le beau jeu à la brésilienne qui a fait la renommée du roi Pelé.

Pogba a des millions de followers sur Instagram, dont Drake, qui pose avec son maillot (rose) numéro 10 de la Juventus : respect!

Enfin, bizarrement, ses collègues dans les vestiaires le surnomme la pioche. On rêve de savoir pourquoi…

Par Julien Guichard